Celle qui te pousse à t’aimer.

J’aime mon corps, il est unique. Chaque cicatrice est une blessure de guerre. Un vestige du passé en souvenir des batailles gagnées. Elles me sont précieuses. Je n’ai pas à m’excuser de me sentir bien dans ma peau ni d’avoir du caractère. La cause féminine m’est chère et j’aimerais que chaque femme puisse s’assumer telle … Lire la suite Celle qui te pousse à t’aimer.

Paris, je t’aime.

Les mots : « morts », « terrorisme », « Attentats » et « Paris » résonnent à mon oreille depuis la nuit de vendredi. Des images atroces défilent sur les écrans. J’éteins la télé que rallume presque machinalement : les gens pleurent, les gens crient, les gens sont ensanglantés, les gens sont perdus. Mon coeur souffre et se fissure. J’aimerais revenir à … Lire la suite Paris, je t’aime.

Celle qui côtoyait un vampire en cours de Bio.

J’ai toujours cru que Mlle. D, ma prof de bio au collège était un vampire. Théories irréfutables: I– Le temps n’a pas d’emprise sur elle. (Si, si… C’est vrai. Ta grande sœur l’a eu comme prof avant toi, tes petits cousins après toi. Et elle, elle est toujours là !). II– C’est la seule Demoiselle … Lire la suite Celle qui côtoyait un vampire en cours de Bio.